Rampini, 76 ans d'innovation continue

C'est à Passignano sul Trasimeno, en avril 1945, qu'est fondée Rampini Carlo Spa, une société créée à l'origine pour l'entretien et le contrôle des véhicules ordinaires et spéciaux.

Au fil des ans, l'entreprise a acquis de plus en plus de savoir-faire dans le domaine de la conception et de la production de véhicules, à tel point que dans les années 70 et 80, elle a commencé à fabriquer des équipements et des véhicules pour les services militaires, la lutte contre les incendies et l'assistance au sol pour les services aéroportuaires civils et militaires.

Comme le souligne Fabio Magnoni, directeur général de Rampini, l'entreprise fonde son succès sur la capacité de conception et les techniques d'usinage innovantes sur lesquelles nous nous appuyons depuis sa création. Grâce à l'appui d'une instrumentation toujours en phase avec son temps et à l'application du concept du sur mesure, chaque produit est créé et assemblé sur mesure pour chaque client et ses besoins.  Cela nous a permis de nouer des partenariats prestigieux avec de nombreux acteurs des secteurs de la défense, de l'aérospatiale et de la sécurité.

Au cours des dernières décennies, l'entreprise s'est consacrée à la production de kits d'électrification, une technologie modulaire facilement adaptable à des véhicules de types et de tailles variés : bus, bateaux, tracteurs, machines d'exploitation et véhicules industriels.

L'année 2000 marque un tournant : le début de la production d'autobus urbains pour les LPT, qui aboutit en 2010 à la création du premier prototype d'un autobus électrique de 8 mètres - le E80 - qui, en 2018, conduira à l'arrêt définitif de la production de véhicules à moteur diesel, complètement remplacés par des véhicules électriques.

Parallèlement à ce changement d'orientation de la production, alimenté surtout par la prise de conscience de l'importance de la mobilité durable comme l'un des principaux moyens de sauvegarder la planète, l'organisation de l'entreprise s'est également transformée : une redistribution de toutes les lignes de production et une augmentation des ressources allouées à la R&D, avec la consolidation d'un bureau interne dédié.

"Trois ans plus tard, explique M. Magnoni, le défi semble réussi : cette année, le carnet de commandes a augmenté de 10 à 12 % et nous avons notamment fourni des véhicules à la ville de Gênes et à la municipalité de Madrid. Nous investissons constamment dans l'innovation technologique", assure M. Magnoni, "et en ce moment nous travaillons sur le nouveau bus de 8 mètres 100% électrique, une version renouvelée en termes de design, mais surtout en termes de technologie qui, en plus d'augmenter les performances du véhicule, améliore en même temps la sécurité des passagers, des conducteurs, des piétons et des opérateurs grâce à une instrumentation innovante.

Mais pour Rampini, 2021 sera l'année du début de la production des autobus à hydrogène. En effet, poursuit le PDG, "nous travaillons sur notre nouvel autobus électrique avec prolongateur d'autonomie à pile à combustible, qui sera officiellement lancé en même temps que le projet pilote Life 3H, auquel nous participons avec d'autres acteurs du secteur - dont des entreprises, des organismes institutionnels, des centres de recherche et des universités - et qui marquera la véritable naissance de la mobilité à zéro émission en Italie, avec la création de 3 vallées de l'hydrogène, parmi les premières de notre pays".

L'engagement constant de Rampini dans l'étude et la mise en œuvre de projets technologiquement avancés et en même temps durables en fait l'une des entreprises italiennes qui mènent le pays vers la transition vers une mobilité sans émissions.

Article en page 30 du "Il Sole 24 Ore" du 22 octobre 2021